Le 20 octobre 2012 dans Cross-canal & Omnicanal

La « shopping expérience » cross-canal avec le service Click & Collect

viCz9iCxjUV5mckNUMTACTl72eJkfbmt4t8yenImKBXEejxNn4ZJNZ2ss5Ku7Cx1tDe nombreuses enseignes ont d’ores et déjà adopté ce principe comme Darty, Fnac, Boulanger, But ou encore Conforama.

Mais cette offre est-elle vraiment bénéfique pour les enseignes ou éloigne-t-elle le consommateur des points de vente ? Contrairement à ce que l’on pourrait penser, internet n’est pas un obstacle pour les magasins. Au contraire, il leur draine du trafic et donc des ventes supplémentaires : près de 40% des clients venus du web achètent des produits additionnels au moment de retirer leur réservation en magasin, selon un rapport d’American Express.

C’est à ce moment là que le rôle du vendeur prend alors toute sa dimension. Sa mission : encourager les achats d’impulsion en proposant au client des promotions ou produits complémentaires.

Le consommateur sera d’autant plus à l’écoute des conseils du vendeur dans l’optique de rentabiliser son déplacement. Toujours selon le rapport d’American Express, les adeptes du Click and Collect dépenseraient plus que les clients qui passent des commandes livrées chez eux.

 

Comments

comments