Le 31 janvier 2012 dans Général

SoLoMo : tendance 2012 ?

solomoDepuis l’évènement du LeWeb 11, nous n’entendons parler que de SoLoMo, acronyme signifiant Social, Local, Mobile. Pourquoi un tel engouement me direz-vous ? Parce que le SoLoMo est la représentation exacte de nos habitudes de consommation actuelles.

Le succès des réseaux sociaux apporte un vrai intérêt aux marques et aux entreprises. Et pour cause, la FEVAD déclare que 10% des internautes se rendent sur Facebook, afin de préparer leurs achats, dont la plus grosse partie des utilisateurs acheteurs sont les 25-34 ans (17%). Ce qui démarque les réseaux sociaux des autres canaux, c’est l’échange intra-communautaire. Notre décision d’achat est influencée par les avis et photos publiés par vos amis.

Le local est la représentation concrète du « consommer français ». Aujourd’hui, il ne s’agit plus d’acheter à l’autre bout du monde. On met un point d’honneur sur le gain de temps et la sécurité (qualité des produits). Ainsi, près de 2 français sur 3 se déclarent prêts à payer plus cher des produits industriels fabriqués en France, plutôt qu’hors Europe (étude FEVAD).

Le mobile est la terminaison des deux premiers points (Social et Local). La montée en puissance des smartphones a apporté naturellement ces nouvelles habitudes de consommation. En effet, son accès internet et ses applications « géolocalisantes » permettent à tout moment de transformer une simple promenade en une vraie course de shopping. Désormais, près de 16% des mobinautes préparent ou achètent sur leur smartphone.

Toutefois, un phénomène nouveau est arrivé sur le Web : le ToDaClo. Cet acronyme utilisé par Frederic Cavazza serait un peu plus poussé que le SoLoMo. En effet, le ToDaClo (Touch Data Cloud) regrouperait les trois leviers les plus importants en matières d’innovations technologiques qui peuvent être mis en œuvre pour le SoLoMo, notamment le tactile (Touch), la donnée (Data) et l’accessibilité à cette donnée (Cloud). Mais finalement, ToDaClo, SoLoMo, RoPo, et encore d’autres partent tous du même point : les nouvelles attentes du consommateur. Tant d’acronymes pour une seule et même idée, pourquoi pas ?

Comments

comments