Le 14 octobre 2015 dans Général

[Tribune] Quel est l’avenir du Web to Store en France

antoineS


Le Web to Store, ou l’arbre qui cache la forêt 


 

1. Hier, au temps du multicanal : Le Web to Store, ou la valse des opportunistes
Il y a 5 ans déjà, un groupe d’évangélistes venus de loin affirmaient ceci : «Madame, Monsieur, désormais, il n’existe plus de client Online, ni de client Offline, mais un client TOUT COURT. Alors, qu’on ne lui demande plus de choisir, mais qu’on lui propose ! »
Pour les marques, cela devait se traduire par la mise en relation imminente des clients du site web avec le temple de la transformation historique : le magasin.
Alors qu’aux avant-postes, on attendait les plateformes e-commerce pour répondre à ces attentes Web to Store chez les marques (type Magento, Prestashop, etc.), ou bien les systèmes de caisse (type Cegid, Cyland, DotSoft, Génerix, etc.), ce sont finalement des start-up qui ont devancé tout ce beau monde en proposant des modules de Web to Store compatibles avec toutes les solutions e-commerce du marché et le système d’information déjà en place (cf. Proximis, Socloz, Evoke, pour le Click & Collect, la e-Réservation, la e-Livraison en magasin, etc.)

2. Aujourd’hui, à l’heure du cross-canal : Le Web to Store, ou l’âge d’or
Une poignée d’années plus tard…


Lire la suite sur JDN


Comments

comments