La mobilité en magasin: une réussite conditionnelle ?

Bien que le métier de commerçant existe depuis la nuit des temps et que son principe soit élémentaire, il est devenu plus complexe à mettre en œuvre au fil des siècles et des évolutions. L’utilisation d’internet par le grand public a ouvert l’accès à l’information et facilite désormais, grâce aux smartphones et ordinateurs, les transactions des consommateurs. Internet a également permis la création de nouveaux canaux de vente dont l’e-commerce et les réseaux sociaux sont les exemples les plus courants. La difficulté qu’éprouvent les commerçants disposant historiquement de magasins physiques, lorsqu’il s’agit d’intégrer et utiliser le numérique dans les parcours d’achat, est encore une réalité aujourd’hui.

Afin de dépoussiérer l’expérience en magasin et apporter de la modernité, de nombreux commerçants se sont tournés vers des dispositifs de mobilité en magasin pour offrir une meilleure expérience à leurs consommateurs. Équipés de tablettes, les vendeurs peuvent désormais mieux assister la clientèle mais encore faut-il que la tablette leur donne accès à l’ensemble des données produits et consommateurs. Avec de la visibilité sur tous les stocks disponibles en entrepôt, dans tous les magasins ou encore marketplaces de la marque, le vendeur aura toujours la possibilité de dire à un consommateur qui ne trouve pas son bonheur dans le magasin en question, “Je sais vérifier si nous en avons encore!”. 

Mais l’avoir n’est pas tout – encore faut-il que le vendeur puisse proposer un moyen d’acquisition à son client. Pour être en mesure de le faire, la tablette devra s’appuyer sur un orchestrateur de commande qui va travailler et proposer le meilleur scénario de livraison au vendeur pour lui donner la possibilité de dire à son client, “si vous le souhaitez, vous pouvez le recevoir de la/les façon/s suivantes”.

Une tablette efficace traitera ses opérations de manière fluide de façon à ce que le vendeur puisse naviguer de manière intuitive pour obtenir les informations qu’il désire. Beaucoup de commerçants se perdent dans la technicité et la sophistication des outils au détriment de l’expérience utilisateur. En effet, c’est l’acte de vente qui compte et pour le rendre possible, il est essentiel que le vendeur soit à l’aise avec ses outils de travail.

Pour offrir une expérience d’achat optimale, la tablette idéale conservant les informations de chaque achat sous le profil des consommateurs afin de les rendre accessibles à travers le réseau de l’enseigne pour offrir au consommateur une expérience optimale à chaque point de contact. Les tablettes seront dès lors utilisées pour:

  • Conclure des ventes additionnelles à travers une personnalisation adaptée en fonction des préférence consommateurs, des produits disponibles et des offres
  • Diminuer les abandons en proposant une multitudes de services pour faciliter la livraison des commandes
  • Proposer plus de choix aux consommateurs qui aura accès à plus de produits que ceux présent en magasin

Grégoire Baret, Directeur Senior, Expérience Omnicanale – Groupe ALDO Extrait du Livre Blanc Proximis 2020 « Le Commerce Unifié s’impose »

S’il est vrai que peu de technologies proposaient l’ensemble de ces fonctionnalités il y a encore quelques années, il y a eu beaucoup de progrès depuis et les commerçants ont désormais le luxe du choix lorsqu’il s’agit du fournisseur. Si certaines ont encore du mal à proposer une expérience optimales en magasin en dépit des investissements, les enseignes ayant réussi le pari de la mobilité en magasin sont de toute évidence celles ayant privilégié la fonctionnalité des outils et leur adéquation métier en magasin, pour des intégrations compréhensibles et flexibles, dans des délais de temps et avec des éléments de coûts maîtrisés.